Le Bonhomme

Descriptif
Cette rando décrit une large boucle autour du village du Bonhomme.

Randonnée 
Départ : Parking derrière la mairie du Bonhomme
Carte : 3718 OT
Durée : 4 h 30 

Circuit : Le Bonhomme (église) – Vielle route au dessus de la départementale 48 qui mène au col des Bagenelles  – anneau jaune sur la gauche - croix de mission (datant de 1907) -  pylône – le calvaire (datant de 1755) – anneau rouge - Ferme les Tournées (gîte Panda) – Le Rond Gazon- La Gloserie (ferme et ancien cirque glacière) – Auberge Renaud Rausch – Col des Bagenelles – GR5 – Le Haut Pré – La combe Emeraude du Faurupt - Les Hobels – Carrefour les Eaux où s’élève un calvaire, de là,  prendre la route à gauche puis premier chemin à droite (balisé anneau) – La Graude (atelier de potier) – au prochain carrefour ne pas prendre le chemin qui descend mais aller tout droit – suivre le chemin dans la forêt puis passer dans le pré (signalé propriété privée) vers le droite pour rejoindre une circulaire qui monte vers les crêtes – longer les crêtes vers le Sud – Château du Gutenbourg – le Bonhomme

Commentaires :  circuit dégagé la majeure partie du temps – panoramas** sur la crête et au château – fermes – pâturages -

Château Gutenbourg : un des plus anciens des Vosges. Appelé aussi Judenbourg, voir Gotenburg, il date du début du XIIe siècle. Il a été construit par les comtes d’Eguisheim pour surveiller le passage entre l’Alsace et la Lorraine. Après les comtes d’Eguisheim, il est devenu propriété des comtes de Ferrette et ensuite des Habsbourg. Ceux-ci le donnent aux Ribeaupierre qui eux-mêmes le confient en arrière fief, de 1329 à 1441, à la famille de Laveline. On ignore sa date de destruction.

Bonhomme : l’origine du nom du village remonterait au VIIe siècle. Un moine du nom de Dieudonné (Déodat ou Dié), s’arrêta quelques temps dans ce vallon. Ses dons de guérisseur, sa piété, le rendirent vite célèbre. Les habitants parlaient de lui en disant le «  Bon Homme ». Puis le moine du lieu alla fonder St Dié.

Diaporama